Adjalé

Banniere adjale2

Présentation

Auteur, compositeur et interprète, Yapoléon est un artiste ivoirien qui a fait ses armes à la RTI (Radio Télévision Ivoirienne), où il fait la rencontre de nombreux musiciens et se crée rapidement une renommée en Coté d'Ivoire.Adulé par les jeunes et reconnu par les anciens, il collabore à de nombreux projets en tant qu'arrangeur et compositeur (Monique Seka, Barry Allaman, Ismaël Isaac, Hass Keita...), notamment au sein du collectif Moya Mélody Band. Puis il décide de créer sa propre couleur musicale, métissage d'harmonies traditionnelles d'Afrique de l'Ouest et de sonorités occidentales.

C'est une fois arrivé en France en 1990 qu'il fonde sa propre équipe. Il réunit alors une partie du Solar System d'Alpha Blondy (Camus Camara, Sam Koné, Wurie Moctar…) et Jean-Paul "Biguy" Melindji (premier batteur de Tiken Jah Fakoly) ainsi que des musiciens locaux repérés au gré de ses expériences. L’idée d’une création Reggae/Afrobeat est alors à la portée du chanteur qui séduit rapidement les directeurs artistiques des festivals français. Ces derniers ne tardent pas à le produire sur scène (Festival d'Avignon, Les Noctures Festival, Festival Permis de construire, Festival Citoyen, Starter Party #4...). 

Les membres du projet maintenant au complet, c'est sous le nom d'Adjalé (qui veut dire le mélange) que la formation enchaine les scènes depuis 3 ans (L'Ouvre Boite, L'Observatoire, l'Orange Bleu, le café de la plage...) notamment aux côtés de Touré KundaFéfé, ou U-Royet attire à lui un public fidèle et grandissant. Les échanges culturels entre l’Afrique et l’Europe n'ont jamais été si fertiles et le projet Adjalé en est une des preuves incontestables avec la sortie de cet album de 14 titres « Abletchi » (Au delà de l'horizon ) parrainé par les musiciens de la star reggae ivoirienne Alpha Blond. 

Adjalé reprend depuis ses débuts les codes du reggae africain y associant sa culture Afrobeat et des sonorités occidentales à l'image des groupes mené par Tony Allen (The Good, The Bad and The Queen, les Français de Air ou encore Sébastien Tellier), qui traverse les frontières entre pays et musique. Mais pour mener à bien ce projet, encore fallait-il associer les talents de chaque artistes de cultures différentes et les mettre au profit de la musique. C'est donc sous la houlette de Jean-Paul "Biguy" Melindji, batteur et compositeur de Tiken Jah FakolyDominique Sablier, ingénieur-son, réalisateur et arrangeur de Tom Frager et Wurie Moctar ancien clavieriste d'Alpha Blondy, que les musiciens travaillent et façonnent le projet depuis 3 ans. C'est dans les locaux du Pharma'Son Studio (Montreuil), que la pré-production s'effectue, mêlant les sons actuels aux instruments traditionnels (N'goni, Kalimba...) joué par Camus Camara auquel s'ajoute une section chœurs mené par Julie Brou (choriste de Tiken Jah Fakoly) pour sublimé l'univers inimitable d'Adjalé.